image.defaultAlt

L’automatisation n’est pas automatique

Dans les années 50, les transistors font leur entrée dans de nombreuses applications, dont la technologie de commande industrielle. C’est à cette époque que Siemens décide d’employer des transistors dans les circuits de ses contrôleurs. Les nouveaux modules Simatic basés sur des transistors en germanium révolutionnent le marché dès 1958 et annoncent l’ère de l’automatisation industrielle.