Ce que nous faisons

La technologie invisible qui alimente notre monde

Ce n’est pas tous les jours que vous pouvez affirmer que votre travail est responsable de la fabrication de presque tous les biens manufacturés ; ou que votre carrière est vitale au succès de l'essentiel des machines sur terre. Mais pour une équipe Siemens qui travaille partout dans le monde, c’est juste une journée de travail comme les autres.

Des grues soulevant des camions sortis de l'usine remplis de milliers d'ordinateurs portables tout juste fabriqués pour les placer sur des portes-conteneurs, aux machines composant les lignes d’assemblage qui transforment le bois en milliers de copeaux, et en papier blanc - ont toutes un point commun : leur mobilité. Pour tourner, couper, pousser, soulever, étirer, attraper : quel que soit le mouvement, un humble moteur industriel caché au cœur de la machine rend tout cela possible.

 

Et il faut une grande équipe de talents pour s’assurer que ces moteurs industriels ne s’arrêtent jamais. Pour s’assurer qu’ils continuent de couper, tourner, soulever et pousser. Pour s’assurer que notre papier soit blanchi, notre énergie soit générée, que nos ordinateurs portables soient livrés. Pour s’assurer que notre monde continue de tourner.

 

Jürgen Gernhart est le responsable du service de l'ingénierie des moteurs industriels chez Siemens Allemagne. Son équipe s'occupe de moteurs industriels pour différentes industries et travaille sur des projets s’étalant sur quelques jours, quelques mois, jusqu’à des années.

Au début d’un projet de grue, nous pouvons partir à Shanghai et à la fin finir en Arabie Saoudite. Nous fournissons des machines qui utilisent des moteurs industriels partout dans le monde.

Björn Kredel, Ingénieur et développeur mise en service

« Chaque technologie comporte ses propres défis, des grues jusqu’aux machines à papier. Il existe de petits moteurs pour des applications de fabrication de journaux et des moteurs plus importants pour l’industrie minière ou pour les pompes de refroidissement des grandes centrales électriques. Nous pouvons réaliser et fournir des moteurs de la taille de cette pièce. On les trouve dans toutes les industries car sans eux, rien ne prendrait vie. »

 

Avec des projets emmenant les membres de l’équipe dans des pays comme la Corée, l’Algérie, le Brésil, le Nigeria et le Chili, ces professionnels  alimentent littéralement l’économie mondiale grâce à leur expertise. Björn Kredel, un ingénieur et développeur responsable de la mise en service, est en voyage 50 % de son temps de travail. « Au début d’un projet de grue, nous pouvons partir à Shanghai. Et à la fin, finir en Arabie Saoudite. Nous fournissons des machines qui utilisent des moteurs industriels partout dans le monde.»

Faire tourner le commerce

Avec des machines partout dans le monde actionnées par des moteurs industriels - allant d’énormes leviers capables de soulever des ponts pour laisser passer des bateaux, à des robots qui remplissent méticuleusement les capsules de vos machines à café - l’équipe travaille étroitement avec ses milliers de clients. Luliu Vlaic, Ingénieur mise en service de moteurs industriels et automatisation, travaille à la demande quelques semaines par an pour s’assurer du bon fonctionnement d’usines de fabrication de papier. « Imaginez une usine à papier, par exemple : si la production est retardée, la perte peut s’élever à 5 000 dollars par heure. Donc pour 10 heures d’arrêt, ce sont 50 000 dollars qui s’envolent. »

 

Le commerce mondial s'appuie lourdement sur la capacité de l’équipe à élaborer des solutions créatives tout en travaillant sous pression. Jacqueline Pramana travaille au Développement commercial et ne connaît que trop bien l’importance de sa capacité à résoudre des problèmes rapidement. « Vous représentez Siemens, vous êtes là pour faire en sorte que cela fonctionne. »

Alimenter le futur

Service engineering at Siemens

Mais à une époque de rapides avancées technologiques et de grands changements sur notre planète, l’équipe ne se contente plus de simplement fabriquer, fournir et mettre en service nos machines industrielles. Elle doit développer de nouvelles innovations pour de nouvelles technologies. Jacqueline explique que :

 

« Ces dernières années, les moteurs électriques sont de plus en plus utilisés pour emmagasiner de l’énergie, de manière à pouvoir capturer et régénérer le mouvement créé par les moteurs et le transformer en énergie. Il a de ça quelques années, nous étions habitués à laisser les machines gaspiller de l’énergie. » Par exemple, si vous pouvez capturer l’énergie de la chaleur produite par les freins de votre voiture, cette énergie peut être transformée pour alimenter la voiture.

 

Thomas Lehmeyer, un Ingénieur mise en service, ajoute : « Aujourd’hui, vous pouvez installer des capteurs partout de manière à analyser le système et effectuer une maintenance préventive. Vous pouvez jeter un œil et prévoir que ce moteur tombera en panne dans un mois, ce qui permet de gagner du temps en se préparant à l’avance. Une légère croissance de la productivité a un impact très important sur les coûts. »

 

Cette équipe est en phase avec son temps et la liberté de choisir entre des projets lui permet de rester motivée en se consacrant à des tâches adaptées à ses préférences. « Vous pouvez vous développer dans la direction que vous souhaitez », déclare Jacqueline. « J’ai décidé de chacune des étapes que j’ai franchies ces six dernières années. C’est l’avantage d’une grande entreprise, vous pouvez changer vos activités sans avoir à changer d’entreprise. »

 

Jürgen sait que pour attirer les meilleurs talents, tout l'étendu de Siemens doit être mis à la disposition des nouvelles recrues : « Nous avons accès à diverses technologies et de nombreux départements dans toute l’industrie. Pour les personnes sortant de l’université, c’est une excellente opportunité d’acquérir une vaste expérience et de pouvoir essayer des  technologies aussi nombreuses que variées. »

Nous sommes dans cette phase d’automatisation. Nous voulons que les choses soient mieux faites et plus rapidement, afin que ce domaine améliore la qualité de vie des personnes. 

Iuliu Vlaic, Ingénieur mise en service, Moteurs électriques et automatisation

Les héros de l'ombre

Malgré l’influence marquante de l’équipe sur le mouvement du monde, l’essentiel de leur travail se fait en coulisses. Dans le meilleur des cas, les personnes tiennent les moteurs industriels pour acquis, mais la plupart ne sait même pas qu’ils existent.

 

Bernd Wielens, un développeur et ingénieur mise en place, nous parle de la nature cachée de la technologie : « Personne ne reconnaît réellement le rôle que jouent les moteurs industriels dans le monde. Personne ne sait qu’il existe des milliers de moteurs industriels impliqués dans la fabrication des smartphones. Avec plus de moteurs, tout deviendra automatisé et la fabrication de produits comme les smartphones sera moins coûteuse - mais les personnes ne se rendront compte que de la baisse de prix, pas de la raison de cette dernière. »

 

De nombreuses personnes s’inquiètent du risque qui pèse sur leur emploi en raison de la mécanisation. Par conséquent, le travail de l’équipe devient un grand sujet de discussion et est perçu comme une bénédiction ou une malédiction. Comme le regrette Luliu : « Nous sommes dans cette phase d’automatisation. Nous voulons que les choses soient mieux faites et plus rapidement, afin que ce domaine améliore la qualité de vie des personnes. Tout le monde pense que l’automatisation va tuer des emplois, mais ce n’est pas vrai. Vous créez de nouveaux emplois en rendant les choses plus intelligentes. »

 

Ce que l’on peut affirmer, c’est que l’équipe joue un rôle crucial en dessinant l'avenir. Qu’il s’agisse d'actionner les grues qui transportent nos biens ou de construire les robots qui nous permettent d’éradiquer les travaux pénibles, ces équipes qui trouvent des solutions aux problèmes internationaux ne font pas uniquement tourner notre monde - ils sont à la racine de tout ce qui est créé et sera créé à l'avenir.